Comment entretenir le djembé : entretien du djembe

Accueil > Guide djembé > Le djembé

ENTRETENIR SON DJEMBÉ

La peau n’a besoin d’aucun traitement particulier. Ne jamais lui appliquer de crème, d’huile ou de graisse.

Par contre, n’hésitez pas à tendre votre djembé régulièrement, car un bon djembé mal tendu sonnera comme une "casserole".

Le bois, quant à lui, apprécie de temps en temps de recevoir un peu d’huile de lin, de beurre de karité, de baume des antiquaires ou tout autre produit destiné à nourrir le bois (une fois tous les deux ans environ).

Cet entretien s’effectuera généralement lors d’un changement de peau ce qui évitera à celle-ci le contact avec ces produits gras.

Le plus important : protégez votre instrument !

Il est conseillé de maintenir l’instrument dans un sac, ou de le recouvrir d’une protection quelconque (pull, couverture...), de façon à le protéger de l’humidité, de l’air, des chocs pendant le transport, ou de la chaleur.

Il est également fortement déconseillé de laisser le djembé dans une voiture car, en cas d’ensoleillement, la température excessive du véhicule pourra le détériorer.

Dans le même registre, exposer son djembé au soleil ou toute autre source de chaleur contribuera effectivement à tendre la peau, mais pourra également provoquer des fissures sur le bois, et éventuellement casser la peau. Le système de tension moderne du djembé permet au joueur de l’accorder à sa guise sans avoir recours à la chaleur.

Les grandes différences de température, ou d’hydrométrie sont néfastes pour l’instrument. Le bois, comme la peau, sont sensibles à ces changements. Par exemple, conserver son instrument sans protection dans un appartement chauffé en hiver, et provoquer un courant d’air froid (fenêtres ou portes ouvertes) fait subir à votre instrument un choc thermique (c’est d’ailleurs le cas pour tout vos meubles, instruments, ou bibelots en bois).