Comment choisir un djembé : choix du djembe

Accueil > Guide djembé > Le djembé

CHOISIR SON DJEMBÉ

Dimensions Adéquates

Il y a autant de gabarits de djembés que de morphotypes différents. Aussi, le choix de son instrument est une étape importante qui nécessite quelques repères.

Traditionnellement, un bon djembé est conçu dans une bille unique de bois "dur", à savoir dense et rigide. Fabriqué par un sculpteur professionnel, l’épaisseur du bois doit être régulière. Plus l’instrument sera creusé, plus il sera léger, mais plus le risque de déformation augmente. Selon les dimensions, un "bon" djembé adulte pèse entre 6 et 12 kg, mais ce n’est toutefois pas parce qu’il est lourd qu’il est bon, et inversement.
Pensez aussi à choisir un instrument qui vous permettra de jouer confortablement, à la bonne hauteur (généralement entre 58 et 65 cm de haut).

Exemple : une jeune femme d’1m60 et 45 kg préfèrera un djembé de 59cm de haut pour 5 ou 6 kg, un athlète d’1m95 pour 100 kg pourra quant à lui s’orienter vers un énorme fût de 65 cm pour 12 kg.

Quant au diamètre de frappe, il s’agit de réfléchir au son recherché (et d’y associer une épaisseur de peau adaptée) :

Sonorités aiguës : privilégier un djembé dont le diamètre varie entre 28 et 31 cm, et/ou une peau de chèvre fine.

Note ronde : sélectionner un djembé dont le diamètre est compris entre 31.5 et 35 cm, et/ou une peau d’épaisseur moyenne/épaisse.

À savoir : le djembé dont le diamètre est supérieur à 36 cm est difficile à "faire sonner". En revanche, on en obtient facilement un bruit de casserole ! Se "méfier" également des peaux très épaisses, nécessitant une très grande tension, et des mains de fer.

Le son d’un djembé dont le diamètre est inférieur à 28 cm se rapprochera (une fois tendu) de la derbouka (percussion traditionnelle du Maghreb). S’il est joué au sein d’une formation composée de djembés de plus grosse taille, il manquera de puissance et aura du mal à se distinguer.

A noter que bon nombre d’instruments ont subis certains dommages, avant d’être réparés. Une bonne réparation ne cause aucune détérioration du son de l’instrument, mais crée généralement une fragilité supplémentaire. Prenez donc soin de votre instrument, il vous le rendra !

N’hésitez-pas à retourner l’instrument souhaité pour inspecter l’intérieur. Si vous constatez que l’épaisseur du bois est irrégulière, c’est mauvais signe.
Méfiez-vous également des djembés recouverts de peinture ou autre décoration. Il s’agit bien souvent de cache-misère.