Le montage du djembé - Montage de la peau

Accueil > Guide djembé > Le djembé

4/ MONTAGE DE LA PEAU

Selon les régions, les traditions, ou plus simplement les moyens disponibles, il existe plusieurs méthodes pour monter une peau sur un djembé.

Nous avons fait le choix de vous proposer un tutoriel sur le grand standard Africain : le montage à partir d’une peau lacée en "bourse".

Ce montage permet de maintenir les cercles très haut en imposant une tension importante à la peau mouillée sans qu’elle ne puisse glisser, ou se détendre.

La bourse

  • Poser sa peau au sol, placer son cercle intérieur sur le côté poil de la peau, en essayant si possible de mettre l’échine (« colonne vertébrale ») au centre et vérifier que l’emplacement choisi soit exempt de toute imperfection.
  • Tracer un cercle sur la peau à environ 20 cm du cercle, puis découper en suivant le trait.
Echine au centre, cercle uniforme ?
Echine au centre, cercle uniforme ?
  • A l’aide d’un poinçon, percer des trous espacés entres eux de 4 centimètres, à un minimum d’1,5 cm du bord.
Astuce : retournées, les deux parties ne doivent pas se chevaucher
Astuce : retournées, les deux parties ne doivent pas se chevaucher
  • Couper un lacet de corde (d’une longueur équivalente à la circonférence du coupon de peau + 1 mètre), puis faire le tour complet de votre coupon en rentrant la corde dans une trou pour la faire ressortir par le suivant. Ce laçage est similaire à celui utilisé pour les bourses de cuir.
Lacer la peau de cette manière
Lacer la peau de cette manière
  • Placer le cercle intérieur sur la peau et resserrer le lacet en tirant sur les deux extrémités (le but est de tendre la peau autour du cercle afin d’enfermer ce dernier). Terminer par nouer la corde pour bloquer la peau.
Rabattre la peau en tirant sur les deux extrémités du lacet
Rabattre la peau en tirant sur les deux extrémités du lacet
Un noeud, et elle est prête !
Un noeud, et elle est prête !

Une fois le cercle intérieur enfermé, le recouvrir du cercle supérieur de tension (habillé de tissu et recouvert de ses ponts), puis placer l’ensemble sur le djembé.

La pose de la corde

  • Relier alors le cercle supérieur et le cercle inférieur, grâce à des lanières d’environ un mètre de longueur, à deux ou trois emplacements.
Faites un noeud simpe autour d'un pont inférieur
Faites un noeud simpe autour d’un pont inférieur
Remonter jusqu'aux cercles supérieurs et finir par un noeud simple
Remonter jusqu’aux cercles supérieurs et finir par un noeud simple
  • Lacer ensuite la corde de tension reliant les ponts du cercle de tension aux ponts du cercle inférieur. Impératif : faire passer dans chaque pont un vertical montant (aller) et un vertical descendant (retour), afin que chaque aller-retour de verticaux prenne appui sur deux ponts.
Exemple à ne pas suivre : dans chaque pont doivent passer un aller et un retour
Exemple à ne pas suivre : dans chaque pont doivent passer un aller et un retour
Deux passages par ponts, pour la totalités des ponts
Deux passages par ponts, pour la totalités des ponts
  • Une fois la corde de tension installée, faire une boucle à l’extrémité droite de la corde. Ensuite, y faire passer l’extrémité gauche de la corde (qui doit remonter du dernier pont inférieur), puis redescendre pour passer dans ce même pont inférieur (qui sera alors le seul à contenir trois passages).
Noeud en boucle : n'oubliez pas notre tutoriel vidéos spécial noeuds
Noeud en boucle : n’oubliez pas notre tutoriel vidéos spécial noeuds
Passer le dernier "aller" dans la boucle, tirer, et bloquer sous l'aller/retour suivant
Passer le dernier "aller" dans la boucle, tirer, et bloquer sous l’aller/retour suivant
  • Faites ensuite remonter la boucle jusqu’au pont supérieur en tirant sur le retour suivant.

Vous voilà prêt à tirer sur chaque retour, sans exception, en partant vers la droite, afin de faire descendre les cercles supérieurs à votre convenance, sous la bordure du djembé.

Selon l’intensité du serrage de votre bourse, la peau (encore humide) sera plus ou moins tendue.

Pour bien préparer la tension finale, et en profiter pour "tester" la peau, il est important d’appliquer dès maintenant une bonne tension sur la totalité de votre cordage. Il est donc nécessaire d’utiliser un levier. La méthode est la même que pour la tension finale, reportez vous à cette page X pour tous les détails au sujet de l’utilisation du :

  • Système "à l’africaine", sans étarqueur
Enroulez tout le mou pour commencer
Enroulez tout le mou pour commencer
Bloquer le retour précédent, puis faire descendre le cercle en rammenant le levier vers soi
Bloquer le retour précédent, puis faire descendre le cercle en rammenant le levier vers soi
Et on recommence jusqu'à caler le cercle sur tout le contour
Et on recommence jusqu’à caler le cercle sur tout le contour
  • Système avec étarqueur :
Introduire la corde dans le bon sens
Introduire la corde dans le bon sens
Retournez l'étarqueur
Retournez l’étarqueur
Technique du levier point d'appui, attention, très puissant !
Technique du levier point d’appui, attention, très puissant !
  • Une fois les cercles "calés" de façon uniforme autour du sommet de la cuve, dénouer la lanière de la bourse puis serrer une lanière de corde ronde de 5 mm autour du cercle de tension, et enfin découper la peau en longeant cette dernière.
Pensez à bloquer le repère de corde dans le cordage pour le stabiliser
Pensez à bloquer le repère de corde dans le cordage pour le stabiliser
Délassez la peau, vous pouvez également garder la jupe
Délassez la peau, vous pouvez également garder la jupe
Découpez en longeant la corde
Découpez en longeant la corde

Laisser maintenant la peau sécher progressivement à température ambiante (6/8 jours).

Afin d’éviter tout risque de fissure, craquellement, ou autre fragilisation de la peau, nous vous conseillons d’éviter les séchages rapides en plein soleil, ou près d’une source de chaleur.

Vous pouvez aussi ne pas couper la peau restante et la laisser recouvrir les cercles, créant une "jupe" :

  • Serrer une sangle autour du djembé juste en dessous des cercles, en prenant soin de supprimer les plis en tirant sur les extrémités de la peau
  • Une fois la peau sèche, enlever la sangle, puis couper avec un couteau légèrement au dessous des ponts.

Principe de la bascule

Confiant sur la qualité des cordes, des soudures et du diamètre des cercles ? Il est alors possible d’alléger la procédure en laissant la corde de tension lacée entre les cercles supérieurs et le cercle inférieur.

  • Délacer un tiers du djembé, et laisser environ une main de marge de corde de tension au-dessus de chaque pont
Laissez de la place pour le cercle intérieur
Laissez de la place pour le cercle intérieur
Il faut assez de mou
Il faut assez de mou
Un tier délassé
Un tier délassé
De l'espace pour une main
De l’espace pour une main
  • Soulever la peau et les cercles au-dessus du djembé puis enlever l’ancienne peau.
  • Lacer la nouvelle peau en bourse autour du cercle intérieur, placer la bourse sur le djembé puis la recouvrir avec le cercle supérieur.
  • Relacer entièrement le djembé
  • Tirer ensuite chaque retour, à l’image d’un montage classique, et ainsi faire descendre les cercles à la distance souhaitée. Il est important d’enlever tout le mou dans la corde de tension, et donc d’utiliser un levier, afin de bien préparer la tension définitive sur peau sèche.

Passer à l’étape suivante